mardi 25 juin 2013

Aimer


Aimer, c'est se rendre transparent à l'Amour.
Personne n'a le pouvoir d'aimer,
Seul l'Amour aime.
Personne n'a d'Amour à donner,
C'est l'Amour qui se donne à travers nous.

Une flamme est déposée dans un verre. 
L'Amour est la flamme,
Nous sommes le verre.
Ce n'est pas le verre qui éclaire
Mais il peut se faire transparent.


Il y a longtemps, le verre était transparent
Et il s'est opacifié, au fil des années,
De morales et de préjugés,
De conventions et de tas d'idées.
Il nous faut le nettoyer.


L'Amour se donne à nous
En nous.
L'Amour se donne à l'autre,
En l'autre.
C'est alors qu'une danse de lumière
Nous entraîne et nous éclaire
Sur la scène de la Vie.

L'Amour ne se partage pas,
Il ne peut se diviser
Pour être distribué.
L'Amour-pizza n'existe pas.
Il est un, total en chacun.

L'Amour ne divise pas,
Il ne voit pas les différences.
Il unifie tous les partis
Dans son cercle de présence,
De pardon, de compassion.



L'Amour ne peut aimer l'un et détester l'autre.
L'Amour aime, point.
Le soleil irradie sa lumière sans condition,
Il diffuse sa chaleur sans restriction,
Il se donne sans sélection.

La sélection, c'est nous qui la faisons,
Les conditions, c'est nous qui les posons.
L'Amour ne peut être retenu.
Ressenti, il rayonne, sinon
Ce ne sont que prétentions,
Illusions ou manipulations.


L'Amour n'a d'autre objet que Lui-même.
Ce que nous aimons, ce n'est pas l'autre,
Ce que nous aimons, c'est l'Amour.
L'Amour s'aime Lui-même, 
En nous d'abord, et puis en l'autre.

Tout objet extérieur de l'Amour
N'en est qu'une cible transitoire.
S'il nous en renvoie, il en est le miroir.
L'objet vient puis repart,
Mais l'Amour reste, toujours.

Chercher l'objet plutôt que l'Amour,
Voilà qui nous distrait de l'Amour.
S'attacher à l'objet plutôt qu'à l'Amour
Génère méfiance et dépendance.
L'Amour libère, jamais n'enchaîne.


Demander des preuves d'amour
Est la preuve qu'il n'est pas ressenti.
L'amour n'a pour preuve que l'Amour.
Lorsque nous en sommes remplis,
Il n'est plus besoin d'épreuves.

Etablir le contact avec l'Amour, en nous;
Se laisser remplir, traverser, puis recevoir. 
Il nous revient alors sous la forme de l'autre,
Sous la forme d'attentions et de dons,
D'harmonie, d'abondance et de Grâce.

De cela nous pouvons être témoins.
Et cela, nous pouvons l'appeler: aimer.






jeudi 28 mars 2013

Blanche Neige





Blanche neige... Qu'y a-t-il donc qui soit  plus blanc que blanc.?

Pléonasme ?... Ou jolie métaphore pour symboliser la pure conscience de l’enfant, avant que le mauvais sort de la grande contamination du monde ne lui soit jeté? 




Avec le temps, la conscience pure originelle se recouvre de si nombreuses couches de conditionnements, de principes moraux, de croyances diverses et avariées, de fausses identifications, qu’elle finit par s’endormir à elle-même et ne plus être présente qu’aux aspects extérieurs d’un monde illusoire et insaisissable. 




C’est ainsi que la princesse intérieure s’endort pour un long sommeil, avec peut-être l’espoir qu’un jour un prince viendra la réveiller d’un doux baiser, baiser réunissant  l'amour et  le souffle qui réchauffe et donne vie.



mardi 1 janvier 2013

2013, dix jours après la fin du monde...




Le meilleur du meilleur à chacun d'entre nous!
Parce que nous le valons bien.
Parce que nous sommes faits pour cela.

Le meilleur du meilleur, c'est avant tout
reconnaître que le meilleur nous est déjà donné.
C'est ne plus l'ignorer.
C'est le laisser rayonner.
Il n'est pas question de nouvelle année,
il est question de chaque nouvelle journée.

Voilà notre défi et notre privilège!